La voyance est à la fois un métier, un art et surtout, un don. Tout le monde ne peut pas devenir voyant ou medium. Cela nécessite des compétences et des qualités particulières. Or, ce qui arrive dans la pratique, c’est que de nombreuses personnes profitent de l’aspect nébuleux de la voyance pour arnaquer d’autres personnes. Ces faux voyants et mediums proposent alors des services hors de prix ou parfois gratuits, pour des résultats quasi inexistants. Mais comment faire la distinction entre les vrais mediums et les faux ? Les réponses dans cet article.

Le bon voyant parle peu

On reconnait directement un faux voyant au fait qu’il parle beaucoup et surtout, au fait qu’il pose beaucoup de questions. Si un voyant vous pose beaucoup de questions sur votre travail, votre état de santé ou sur votre passé, c’est qu’il est en train de recueillir des informations. Des informations qu’il utilisera par la suite pour jouer avec votre psychologie et vous faire croire qu’il est capable de devenir absolument tout ce qu’il y a à savoir sur vous.
Un vrai voyant quant à lui, ne vous demandera que votre nom et votre date de naissance. C’est à partir de ces informations qu’il va effectuer un travail de fond pour essayer de voir tout ce qui peut être intéressant pour vous.

Le bon voyant est capable de fournir des détails et des informations précises

Si vous n’entendez que des généralités de la part du voyant, c’est qu’il s’agit très probablement d’un usurpateur. Ce qui caractérise un vrai voyant, c’est que celui-ci est capable de donner des détails et/ou des informations très précises sur vous ou sur ce qui vous entoure. Il peut s’agir du nom de l’un de vos proches, de la maladie dont vous souffrez et dont vous êtes le seul à connaitre, de votre phobie ou tout simplement du poste que vous occupez.

CategoryVoyance et Tarot
Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Logo_footer   
     © 2017 travaux-occultes.com . Touts droits réservés

Proudly powered by WordPress